COTATION FONCTIONNELLE

Coter fonctionnellement un dessin, c'est faire un choix raisonné afin de ne coter et tolérancer que les dimensions géométriques dites "dimensions fonctionnelles" qui expriment directement les conditions d'aptitude du produit à l'emploi prévu. Ces conditions d'aptitudes sont dites "cotes conditions".

Exemple : Si on considère une allumette devant rentrer dans sa boîte. La cote condition sera le jeu entre le bout de l'allumette et un des bords de la boîte.

boite d'alumette




COTE CONDITION :

Elle exprime la condition de fonctionnement d'un système de pièce. Elle est comprise entre 2 surfaces de 2 pièces différentes et elle s'exprime par un vecteur condition J.
Cette condition est comprise entre une valeur maximale notée Jmax et une valeur minimale notée Jmin.

- si Jmax > 0 et Jmin > 0, on obtient un jeu
- si Jmax <0 et Jmin <0, on obtient un serrage
- si Jmax >0 et Jmin<0, on a un jeu incertain.

NOTATION :
La cote condition sera :

- représentée par un double trait

- orientée vers la droite ou vers le haut.

cote condition



COTE FONCTIONNELLE
:

Une cote fonctionnelle est une cote attachée à une pièce et qui influence directement le respect de la côte condition. On attribuera une seule cote fonctionnelle par pièce pour assurer le respect d'un jeu.

Une cote notée      cote   sera positive si elle a le même sens que la cote condition et négative si elle est de sens opposée à la cote condition.
Une cote fonctionnelle relie deux surfaces fonctionnelles, ces surfaces sont soit de contact entre deux pièces soit terminales de part et d'autres de la cote condition.


CHAINE DE COTES :

C'est la représentation vectorielle de la relation qui existe entre la cote condition et les dimensions des pièces participant à cette condition.

Application :

Cotation


PRINCIPE FONDAMENTAL :

A partir d'une cote condition donnée, la chaîne de cote est minimale s'il n'y a qu'une cote par pièce. Pour déterminer cette chaîne de chaîne de cotes, on part d'une surface terminale : l'origine de la cote condition.
Puis on passe par l'intermédiaire des surfaces de contacts, on choisira les surfaces de contacts parmi celles qui participent à la mise en place des surfaces terminales.
Enfin on revient à l'autre surface terminale : l'extrémité de la cote condition.


CALCUL DE LA COTE CONDITION
:

equa01.gif (631 octets)
Dans l'exemple :
JA = a1 - a2

D'une manière générale, la condition J se calculera de la manière suivante :

image011.gif (912 octets)

image013.gif (917 octets)

 

Calculs des valeurs extrémales :

JAmax = a1max - a2min.
JAmin = a1min - a2max

Intervalle de tolérance :
C'est la différence entre la valeur maximale de la cote condition et la valeur minimale de la cote condition.

image015.gif (635 octets)

 

Retour au Menu Construction